Les entorses des doigts

Description

Il s’agit d’un étirement des ligaments qui stabilisent l’articulation.

Il peut s’agir d’entorse latérale ou bien d’entorse palmaire. 

On parle d’entorse bénigne lorsque le ligament est étiré sans rupture. A l’inverse on parle d’entorse grave lorsque le ligament est rompu.

Examens

La radiographie est nécessaire pour éliminer une fracture et montre parfois un arrachement osseux.

Plus rarement une échographie pourra être réalisée

L’examen clinique est essentiel.

Traitement

Le traitement est presque toujours fonctionnel.

A l’inverse une prise en charge chirurgicale sera nécessaire en cas d’hyperlaxité à l’examen clinique, témoignant d’une rupture ligamentaire.

L’immobilisation de l’articulation en extension pendant 10 jours par une attelle thermoformée sur mesure est le plus souvent nécessaire.

Ensuite une syndactylie est réalisée pour une durée de 15 jours à 1 mois. La syndactylie signifie que l’on attache le doigt traumatisé au doigt adjacent pour qu’il fasse un effet « tuteur et moteur ».

Evolution

L’articulation reste classiquement gonflée et douloureuse pendant plusieurs mois. 

Il est très important de suivre les consignes de mobilisation de la main qui vous ont été données pour éviter un enraidissement. 

Conduite à tenir

  • Retirer les bijoux
  • Immobiliser la main et le poignet sur un support rigide comme un livre ou un carton
  • Surélever le membre